AccueilAccueil  TumblrTumblr  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -63%
Aspirateur balai sans fil Xiaomi Dreame V10 2-en-1
Voir le deal
219 €

Partagez
 

 You gotta be kidding me ~{Gaëlle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Oz

Oz
AIGLES DE L'ESTMEMBRE


Messages : 466
Crédits : avatar (shiya) ; code (selwyn) ; gifs (tumblr)
UN SOURIRE POUR LA PHOTO ? : You gotta be kidding me ~{Gaëlle 1475021552-tumblr-o21jz2oflc1tix0l8o4-r1-250
ÂGE DU PERSONNAGE : vingt-et-un ans.
TÂCHE : chasseur.
HUMEUR : amusé.

You gotta be kidding me ~{Gaëlle Empty
MessageSujet: You gotta be kidding me ~{Gaëlle   You gotta be kidding me ~{Gaëlle EmptyVen 4 Mar 2016 - 1:43

you gotta be kidding me
oz ∞ gaëlle

Année 41, première saison tempérée (sept jours après la Fête des Orages) ✻✻✻ C'était une belle journée qui s'annonçait. Une journée digne de ces pubs estivales qu'on devait voir sur toutes les chaînes à une époque où le mot télévision avait encore un sens. Les gens auraient souris brillamment, les maillots auraient été de sortie et on aurait vu quelques jolies filles se précipiter vers les vagues azures. Seulement, ici, il n'y avait rien de tout ça. Pas de mer pour se rafraîchir, pas de nanas en bikini à reluquer et, Oz, il faisait la gueule. Il n'avait droit qu'au pire de l'été : la chaleur. Il faisait à mourir et pourtant le soleil n'était pas si haut. Autant dire que ça puait pour le reste de la journée. Il y avait un certain nombre de choses que Oz n'aimait pas et la chaleur en faisait partie. Oz, il aimait la pluie et le vent qui soufflait dans les arbres. Il aimait la terre humide et les branches qui craquaient sous ses pas. Ici rien de tout ça. Juste du caillou, de la poussière et ce soleil de plomb. Il y avait bien la saison froide, mais ça manquait toujours d'humidité. Il faisait froid, c'était là la seule différence.

Avec un soupir las, il remonta le col du faible t-shirt que son corps supportait pour essuyer la sueur qui lui coulait dans les yeux et reprit sa marche. Il avançait lentement aujourd'hui et n'avait encore vérifié que deux pièges. Le premier s'était révélé vide. Le prisonnier du deuxième pendait mollement à sa ceinture. Un rat maigrichon qui ne donnerait ni beaucoup de viande, ni beaucoup de peau. La récolte promettait de ne pas être folichonne à cette allure.

Soucieux de ne pas avoir vu son chien depuis un petit moment, Oz porta ses doigts vers sa bouche, mais la vision de sa main crasseuse l'arrêta. Il se contenta d'un sifflement classique qui résonna dans le silence autour de lui. Il fallut attendre quelques instants, mais la tête touffue finit par apparaître. Pendant que lui se lamentait sur la chaleur, le chien explorait les ruines. Il se dandina jusqu'à pouvoir sortir tout son corps d'un amas de rocher puis s'ébroua ce qui libéra un nuage de sable. Oz roula des yeux. Encore une joyeuseté en vue. Le brosser allait être une vrai plaie. « Merci d'aider le monde à me pourrir ma journée, Jax. »

Le chien eut l'audace de venir réclamer une caresse pour être revenu. Oz le fixa un instant dans le blanc des yeux, bien décidé à l'envoyer paître, mais il craqua trop vite. Il avait de la volonté pourtant. Seulement aller dire non à cette bouille ? « Connard. » Ses doigts passaient à peine dans la fourrure emmêlée qu'un grondement quittait la gorge de Jax. Dans un autre temps, Oz aurait sûrement pensé avoir à faire à une insulte canine, mais en se tournant vers la direction que fixait le chien il avait vite compris le problème. Les voleurs étaient de plus en plus culottés. Ils agissaient même en plein jour. Le chien voulu s'avancer, mais il le retient par la corde entourant son cou qui servait de collier. « Tout doux. » Oz n'était déjà pas en vaine et il ne voulait pas avoir à laver le sang de la fourrure de son chien en plus. « Pas bouger. »

Le cas du chien réglé, il s'approcha à pas lent et mesuré de la voleuse. Les cheveux blonds lui semblaient vaguement familiers. Ça ne l'empêcha pas de sortir son pistolet. Il le pointait sur la nuque de la fille quand un nouvel éclair de familiarité le traversa. « Sérieusement ? T'as rien de mieux à foutre que de piller mes pièges ?! » Si son arme était encore en position, il ne tirerait pas. Et pourquoi me diriez-vous ? Parce qu'il connaissait vraiment bien cette emmerdeuse. Le monde avait visiblement décidé de la lier à lui dans cette vie. Il avait arrêté de compter le nombre de fois qu'ils s'étaient vu parce que c'était mauvais pour son cœur. Trop assurément donc. « Pourquoi je tire pas ? Ça me ferait des vacances. » Oz, il aimait penser à voix haute. C'était pas bon car maintenant Gaëlle allait l'ouvrir, mais c'était plus fort que lui. Comme c'était plus fort que lui, il était bien incapable de vouloir vraiment la peau de sa voleuse.

Ça avait été pareil la première fois qui l'avait prise à lui rafler son butin. A l'époque, il avait encore une excuse. La blonde était juste une gamine maigrichonne de qui il avait eu pitié. Mais là c'était une Membre d'un clan dit ennemi. Rien n'aurait dû l'empêcher d'appuyer sur la gâchette. Sauf qu'il ne le faisait pas parce que c'était Gaëlle. Et être Gaëlle, dans la tête de Oz, ça voulait dire un truc.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________


I'm scared of the middle place between light and nowhere. I don't want to be the one left in there.
Revenir en haut Aller en bas
Gaëlle

Gaëlle
VIPERES DE L'OUESTARMURIERE


Messages : 1413
Crédits : tag ; grumpy sid
UN SOURIRE POUR LA PHOTO ? : You gotta be kidding me ~{Gaëlle 1464269223-tumblr-o7poz1ckfl1rm5ogdo1-250
ÂGE DU PERSONNAGE : 18 ans
TÂCHE : Armurière
BINÔME : Sasha

You gotta be kidding me ~{Gaëlle Empty
MessageSujet: Re: You gotta be kidding me ~{Gaëlle   You gotta be kidding me ~{Gaëlle EmptyVen 18 Mar 2016 - 9:27


you gotta be kidding me
— with Oz
Année 41 ST1 7J AR

Il y avait des habitudes qu'on ne perdait pas. Lorsque nous étions encore Libres avec Laz, nous posions nos propres pièges. Ça rapportait moins à Paris que dans les zones plus sauvages entourant la ville, mais c'était déjà mieux que rien. Cette chasse n'était ni permise, ni interdite. Les clans avaient leurs propres hommes pour se débarrasser de la vermine qui trainaient en ville, seulement nous n'avions jamais eu de problèmes en faisant de même. Parfois, nous retrouvions juste nos pièges détruits ou vidés. Et puis, il y avait d'autres fois où l'on trouvait les pièges des autres. Ou plutôt les fois où je les trouvais. Laz mettait son point d'honneur à ne jamais voler et je lui avais promis de ne pas le faire. Étonnement, j'avais réussi. Si on émettait les récupérations discrètes du butin des autres... Je ne l'avais pas fait souvent, juste quand les nôtres s'avéraient improductifs et que la faim était trop présente. Naturellement, un jour, cette habitude avait apportée une nouvelle surprise et avait bien failli mal tourner. C'était ma chance légendaire qui m'avait sauvée et cela n'avait fait que renforcer ma conviction à propos de ma mort lointaine. Après ça, j'avais néanmoins arrêté de toucher aux pièges des autres. Sauf aux siens. Encore maintenant quand je me baladais en ville, je ne pouvais pas m'empêcher de décortiquer les petites merveilles que Oz posait juste pour le plaisir de voir les améliorations qu'il apportait. Il était inimitable pour moi et j'aurais reconnu sa patte entre milles.

En cette chaude journée, j'étais donc agenouillée devant un piège, le trifouillant gaiement maintenant que j'avais déposé le corps d'un lapin à mes côtés. Soyons clair, il n'allait pas y rester. Il aurait fallu être con pour laisser là un bon repas potentiel. Une sale impression me passa dans la colonne vertébrale, comme si j'avais la gueule béante d'un flingue prête à me dévorer dans le dos, mais je sursautais quand même un peu en l'entendant râler. Le moment passa bien vite et je souris légèrement, pas dérangée par son apparition.

- C'est de ta faute, tu les rend trop tentants.

Je jetais un coup d’œil par-dessus mon épaule, repérant effectivement l'arme et secouais la tête, blasée. Est-ce qu'il voulait vraiment que je lui refasse un cours sur la bonne façon d'utiliser un flingue ? Je pensais pourtant qu'il avait compris la dernière fois.

- Qu'est-ce qu'on a dit au sujet des pistolets à cette distance ?

Oz continuait à râler, maugréant dans sa barbe comme il savait si bien le faire, aussi j'en profitais pour me redresser, attrapant les oreilles du lapin au passage pour l'emporter avec moi. De ma main libre, je lui tapotais le torse, sourire toujours au coin des lèvres.

- Parce que tu m'aimes, Ozy, rend toi à l'évidence. Et ne fait pas non plus comme si je te harcelais, ça fait trois plombes qu'on s'est plus vus.

© SEAWOLF.

_________________
❝ who are you ? ❞

So you're feeling tied up to a sense of control and make decisions that you think are your own. You are a stranger here, why have you come? I've got nothing left to prove cause I've got nothing left to lose. See me bare my teeth for you. Now you're moving on and you say you're alone, suspicious that this string is moving your bones. We are the fire, we see how they run, lift me higher, let me look at the sun and once I hear them clearly, say. Who are you really ? And where are you going ?


Dernière édition par Gaëlle le Dim 31 Juil 2016 - 19:44, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Oz

Oz
AIGLES DE L'ESTMEMBRE


Messages : 466
Crédits : avatar (shiya) ; code (selwyn) ; gifs (tumblr)
UN SOURIRE POUR LA PHOTO ? : You gotta be kidding me ~{Gaëlle 1475021552-tumblr-o21jz2oflc1tix0l8o4-r1-250
ÂGE DU PERSONNAGE : vingt-et-un ans.
TÂCHE : chasseur.
HUMEUR : amusé.

You gotta be kidding me ~{Gaëlle Empty
MessageSujet: Re: You gotta be kidding me ~{Gaëlle   You gotta be kidding me ~{Gaëlle EmptyLun 4 Avr 2016 - 15:40

you gotta be kidding me
oz ∞ gaëlle

Année 41, première saison tempérée (sept jours après la Fête des Orages) ✻✻✻ Le sursaut de Gaëlle lui tira un sourire satisfait. Il n'allait pas mentir, Oz aimait l'idée d'avoir pu la surprendre. Sa furtivité faisait partie de ses talents. Il n'y avait aussi pas de quoi être particulièrement fier de pouvoir se faufiler derrière le dos d'une fille qui planait dès qu'elle voyait un mécanisme, mais soit. « C'est de ta faute, tu les rend trop tentants.  » Même si elle ne pouvait pas le voir, il haussa les épaules. Oz n'allait quand même construire des pièges pourris juste pour qu'elle arrête de venir y fourrer le nez.

Gaëlle se retourna et il sourit un chouïa en croisant ses yeux gris. Il voyait là l'éclair d'un sentiment qu'il ne connaissait que trop bien. « Qu'est-ce qu'on a dit au sujet des pistolets à cette distance ?  » Oz roula des yeux et rangea finalement son arme en mimant comme un gamin la tirade de la Vipère. Il le connaissait par cœur son foutu discours. C'était ça, sa réponse. Faire le môme en se trémoussant, la bouche roulant silencieusement les mots.

Et pendant ce temps là, la blonde s'était relevée. Oz zieuta le lapin – son lapin – dans sa main et lui adressa un regard l'air de dire « tu te fous de ma gueule ? ». Mais il ne fallait pas demander à Gaëlle de comprendre le sous-entendu. Elle était déjà passée à autre chose. « Parce que tu m'aimes, Ozy, rend toi à l'évidence. Et ne fait pas non plus comme si je te harcelais, ça fait trois plombes qu'on s'est plus vus.  » Dans un geste faussement brusque, Oz chassa sa main et se redressa. « Je serais bien con d'aimer une môme comme toi. On t'a jamais dit que tu devais être la meuf la plus casse-couilles de cette ville ? » Il plaisantait biens sûr. Sauf sur la partie casse-couilles. Cette fille était une emmerdeuse née, personne ne pouvait le nier. Oz, il plaignait les pauvres gens qui avaient dû élever cette bestiole. « Maintenant que tu le dis, c'est vrai que ça faisait un moment que j'avais plus trouvé mon piège démonté. Pas assez longtemps à mon goût quand même. Et rend-moi ce lapin. » Il se jeta rapidement sur la patte pendante du rongeur et l'arracha de sa poigne. Après, il le fourra vite dans sa sacoche pour éviter un nouveau vol. C'était son boulot quand même, il aurait des emmerdes s'il ne rapportait pas un minimum de viandes.

« Qu'est-ce que t'as foutu pendant tout ce temps ? J'ai bien cru que quelqu'un avait fini par craquer et t'avait descendue. » Il se la jouait blasé, le Oz, mais il aurait été sacrément triste qu'elle soit morte sans qu'il ne le sache. Malgré tout, il ne se montrait pas sentimental. Il n'allait pas commencer à faire sa fiotte, il était trop vieux pour ça.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________


I'm scared of the middle place between light and nowhere. I don't want to be the one left in there.
Revenir en haut Aller en bas
Gaëlle

Gaëlle
VIPERES DE L'OUESTARMURIERE


Messages : 1413
Crédits : tag ; grumpy sid
UN SOURIRE POUR LA PHOTO ? : You gotta be kidding me ~{Gaëlle 1464269223-tumblr-o7poz1ckfl1rm5ogdo1-250
ÂGE DU PERSONNAGE : 18 ans
TÂCHE : Armurière
BINÔME : Sasha

You gotta be kidding me ~{Gaëlle Empty
MessageSujet: Re: You gotta be kidding me ~{Gaëlle   You gotta be kidding me ~{Gaëlle EmptyJeu 30 Juin 2016 - 19:10


you gotta be kidding me
— with Oz
Année 41 ST1 7J AR

- Abruti !

Juste un mot craché avec plus d'amusement que de mauvaise humeur. Pour le principe, je le poussais aussi pour qu'il arrête son cirque. Son imitation n'était vraiment pas mauvaise, mais je détestais les mimiques purement féminines qu'il fourrait ici là. Je n'étais pas comme certaines de ces dindes qui se trémoussaient comme il l'avait fait croire. La poussée n'avait pas vraiment eu l'effet escompté puisqu'il était toujours debout, mais au moins il ne se foutait plus ouvertement de ma gueule.

- Si, tout le temps.

Et j'en étais fière ! Je me redressais en gonflant le torse avant de juste éclater de rire. Ce qu'il pouvait être con ce Oz quand il s'y mettait. C'était une des choses que j'aimais chez lui : pas besoin de se casser la tête quand il était dans les parages.

- Boude pas, je sors trois fois par saison quoi.

En théorie, c'était vrai. Je sortais très peu du territoire parce que j'y avais mes marques et qu'il n'y avait souvent rien d'intéressant dans le centre neutre. Mes seules excursions se limitaient généralement à un passage sur les échoppes ou à une visite à la zone industrielle. Tout pour le boulot, donc. Mécaniquement, je baissais les yeux en sentant l'absence dans ma main. Le lapin m'avait tout simplement échappé car il avait profité de ma distraction. Le fourbe ! Par principe, je lui adressais un regard noir et envisageais la possibilité d'aller récupérer ce lapin. Les chances de finir dans la poussière étaient néanmoins trop grandes, aussi j'abandonnais vite l'idée. Tant pis, pas de viande fraîche pour la maison aujourd'hui.

- Il est pas encore né celui-là. J'ai la peau dure et la tête bien remplie, ça aide à rester en vie, tu vois. Puis, le shotgun, ça défend bien. Surtout le petit bijou que j'ai amélioré pendant qu'il faisait crevant. Ce truc te pulvériserait littéralement ton lapin. Puis, je peux te retourner la question. T'avais arrêté de chasser ou quoi ?

© SEAWOLF.

_________________
❝ who are you ? ❞

So you're feeling tied up to a sense of control and make decisions that you think are your own. You are a stranger here, why have you come? I've got nothing left to prove cause I've got nothing left to lose. See me bare my teeth for you. Now you're moving on and you say you're alone, suspicious that this string is moving your bones. We are the fire, we see how they run, lift me higher, let me look at the sun and once I hear them clearly, say. Who are you really ? And where are you going ?


Dernière édition par Gaëlle le Dim 31 Juil 2016 - 19:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Oz

Oz
AIGLES DE L'ESTMEMBRE


Messages : 466
Crédits : avatar (shiya) ; code (selwyn) ; gifs (tumblr)
UN SOURIRE POUR LA PHOTO ? : You gotta be kidding me ~{Gaëlle 1475021552-tumblr-o21jz2oflc1tix0l8o4-r1-250
ÂGE DU PERSONNAGE : vingt-et-un ans.
TÂCHE : chasseur.
HUMEUR : amusé.

You gotta be kidding me ~{Gaëlle Empty
MessageSujet: Re: You gotta be kidding me ~{Gaëlle   You gotta be kidding me ~{Gaëlle EmptyMer 6 Juil 2016 - 12:25

you gotta be kidding me
oz ∞ gaëlle

Année 41, première saison tempérée (sept jours après la Fête des Orages) ✻✻✻ « Abruti ! » Ouais, Oz ne pouvait pas vraiment dire le contraire. La poussée le fit à peine bouger et il se mordit l'intérieur de la joue pour éviter de rire à gorge déployée. Il avait l'impression d'avoir été effleuré par une fillette. Il préféra ne pas le signaler parce qu'il savait que si Gaëlle le voulait, elle pouvait frapper fort. Il en avait fait l'expérience quelques saisons plus tôt et s'était retrouvé comme un con dans un fossé.

« Si, tout le temps. » « J'suppose qu'on tire sa fierté d'où on peut. » Ce fut cette fois au tour de Oz de ricaner devant le cirque de la blonde. Cette gosse lui avait quand même manquée. « Boude pas, je sors trois fois par saison quoi. » Il soupira à ça. Vraiment, il ne comprenait pas comment elle faisait. Il serait devenu fou s'il avait dû rester enfermé aussi longtemps chez les Aigles. Et dire que cette folle le faisait par choix. Enfin, ça lui fournissait des piques faciles, le connard qu'il était n'allait pas s'en plaindre. « On voit le résultat. Faut t'aérer le cerveau de temps en temps, ça améliorerait ton cas. En plus, t'es toute pâlotte. T'es sûre que tu bouffes ? » Pour faire bonne figure, il lui pinça les joues comme une bonne vieille grand-mère de l'ancien temps. A cette allure, Oz allait finir par lui filer ce lapin pour la remplumer un peu. Encore qu'elle ne semblait pas vraiment avoir besoin de ça. Surtout au niveau de la poitrine, c'était que ça avait encore grandis de ce côté là.

« Il est pas encore né celui-là. J'ai la peau dure et la tête bien remplie, ça aide à rester en vie, tu vois. Puis, le shotgun, ça défend bien. Surtout le petit bijou que j'ai amélioré pendant qu'il faisait crevant. Ce truc te pulvériserait littéralement ton lapin. Puis, je peux te retourner la question. T'avais arrêté de chasser ou quoi ? » Et la revoilà qui parlait encore d'armes avec cette passion limite malsaine. Oz n'était pas désintéressé non plus par le sujet alors il la laissa causer. Il évita de trop la féliciter pour ça par contre. L'ego de Gaëlle n'en avait vraiment pas besoin. « Tu serais gentille de garder ton monstre loin de mes lapins, le but c'est qu'il y ait encore des trucs à manger dessus. Puis, faut les laisser se reproduire ces bêtes là. On fait un break pendant les sales saisons. J'peux te dire que je me suis emmerdé comme un rat mort. D'où les nouveaux pièges. Moi aussi j'ai eu du temps pour moi. »

Ils étaient là, à bavarder tranquillement, mais pendant ce temps le monde continuait de tourner. Au loin, vers les échoppes, les gens vivaient leur vie. Et plus loin, derrière Oz, il y avait un putain de monstre qui galopait. Le chasseur entendit d'abord le fracas de ses sabots sur le sol. Il se retourna pour apercevoir la silhouette massive qui filait vers eux. C'était la première fois qu'il voyait un truc de cette taille là et ça le paralysa une seconde. Quand il pu à nouveau penser, il se retrouva à se jeter sur le côté, attrapant la manche de Gaëlle dans la manœuvre par réflexe. Ils valdinguèrent dans la poussière sur une petite pente avant d'être douloureusement arrêtés par un mur. Oz se redressa sur ses coudes, toujours obnubilé par la bête qui continuait son chemin. « Putain, c'était quoi ça ? » Seulement après, il pensa à vérifier que Gaëlle était entière. Elle avait beau avoir dit qu'elle était increvable, on avait tous des faiblesses. « T'es ok, Blondie ?»

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________


I'm scared of the middle place between light and nowhere. I don't want to be the one left in there.
Revenir en haut Aller en bas
Gaëlle

Gaëlle
VIPERES DE L'OUESTARMURIERE


Messages : 1413
Crédits : tag ; grumpy sid
UN SOURIRE POUR LA PHOTO ? : You gotta be kidding me ~{Gaëlle 1464269223-tumblr-o7poz1ckfl1rm5ogdo1-250
ÂGE DU PERSONNAGE : 18 ans
TÂCHE : Armurière
BINÔME : Sasha

You gotta be kidding me ~{Gaëlle Empty
MessageSujet: Re: You gotta be kidding me ~{Gaëlle   You gotta be kidding me ~{Gaëlle EmptyJeu 29 Sep 2016 - 21:26


you gotta be kidding me
— with Oz
Année 41 ST1 7J AR

M'aérer le cerveau ? Moi ? Cet idiot ne se rendait donc pas compte qu'il s'adressait à un putain de génie ?! Mon cerveau allait très bien, il était productif comme six et l'air n'allait rien changer à sa condition. Non, mais. Pour le reste, il n'avait pas vraiment tort. Parfois, j'oubliais de manger parce que j'étais trop concentrée sur mon travail et je ne prenais pas assez le soleil. Sasha me faisait toujours la leçon à ce sujet. Laz, lui, avait abandonné.

- Oh, ça va, c'est pas deux repas manqués qui vont me tuer.

Théoriquement, si, c'était le cas s'ils se multipliaient, mais passons.

- Et arrête de me reluquer les nibards !

Si Oz se croyait discret, il se fourrait le doigt dans l’œil. Il n'avait jamais essayé quoi que ce soit avec moi, je supposais donc que je n'étais pas son genre de fille, mais quand même. Je n'étais pas un morceau de steak qu'il pouvait mater à sa convenance. Il pouvait faire ça avec ses poules de l'Est.

- On devrait se mettre en coloc pendant les saisons meurtrières, ce serait plus marrant. Et me prends pas pour une conne, je vais pas tirer sur un lapin avec un fusil à pompe. Il faut trop s'approcher et ses saloperies bougent vite.

La suite se passa beaucoup trop vite pour que je puisse vraiment tout intégrer. Un instant, nous parlions sur le bord de la route, et l'autre, il nous précipitait dans le fossé. Je me roulais en boule pour amortir la chute, mais le contact brutal avec le mur fut douloureux. Je restais dans la poussière un instant, sonnée. Qu'est-ce qui venait de se passer, bordel ?! Oz s'était redressé un peu plus vite pendant que moi, je voyais les étoiles.

- Woh, ça tourne.

Ce n'était qu'une pensée. Une pensée que j'avais formulée sans m'en rendre compte. Le grommellement qui suivit était par contre volontaire.

- M'appelle pas comme ça, connard.

© SEAWOLF.

_________________
❝ who are you ? ❞

So you're feeling tied up to a sense of control and make decisions that you think are your own. You are a stranger here, why have you come? I've got nothing left to prove cause I've got nothing left to lose. See me bare my teeth for you. Now you're moving on and you say you're alone, suspicious that this string is moving your bones. We are the fire, we see how they run, lift me higher, let me look at the sun and once I hear them clearly, say. Who are you really ? And where are you going ?
Revenir en haut Aller en bas
Oz

Oz
AIGLES DE L'ESTMEMBRE


Messages : 466
Crédits : avatar (shiya) ; code (selwyn) ; gifs (tumblr)
UN SOURIRE POUR LA PHOTO ? : You gotta be kidding me ~{Gaëlle 1475021552-tumblr-o21jz2oflc1tix0l8o4-r1-250
ÂGE DU PERSONNAGE : vingt-et-un ans.
TÂCHE : chasseur.
HUMEUR : amusé.

You gotta be kidding me ~{Gaëlle Empty
MessageSujet: Re: You gotta be kidding me ~{Gaëlle   You gotta be kidding me ~{Gaëlle EmptyVen 30 Sep 2016 - 1:17

you gotta be kidding me
oz ∞ gaëlle

Année 41, première saison tempérée (sept jours après la Fête des Orages) ✻✻✻
« Oh, ça va, c'est pas deux repas manqués qui vont me tuer. » Il se contenta de lever les yeux au ciel comme un aîné exaspéré. Bordel, depuis quand Oz s'était retrouvé à faire du baby-sitting comme ça ? La réponse était simple. Il y a longtemps. Un jour brûlant quand il voyageait encore avec Tyler et que, la ville, ça voulait rien dire pour lui. Après, tout s'était enchaîné. Pourtant, il se sentait plus fraternel avec la blonde qu'avec la brune. Bizarre. Comme toujours quand il pensait, Oz mit tout de côté. Il n'aimait pas se servir de sa caboche pour ça. « Et arrête de me reluquer les nibards ! » Ouais, pour l'attitude fraternelle, on repasserait. Un frère, ça reluquait pas les seins de sa frangine. C'était pas sa faute, à ce pauvre bougre, si elle était bien pourvue. Il n'allait quand même pas faire semblant de ne pas avoir des yeux. On pouvait bien apprécier la marchandise sans toucher. Heureusement que tout ça restait dans sa tête ou, pour sûr, il s'en serait pris une. Et il n'aurait pas caché qu'il l'aurait bien mérité. Au moins, il était entier le Oz. « Ton t-shirt est ridiculement petit, c'pas ma faute. »

« On devrait se mettre en coloc pendant les saisons meurtrières, ce serait plus marrant. Et me prends pas pour une conne, je vais pas tirer sur un lapin avec un fusil à pompe. Il faut trop s'approcher et ses saloperies bougent vite. » « J'veux pas te casser ton délire, mais j'crois pas qu'on survivrait autant de temps l'un avec l'autre. » Même s'ils s'entendaient bien, leurs caractères respectifs étaient trop forts pour que ça n'explose pas. Lui, il était de la poudre. Elle, une flamme. Rien qui annonçait du bon en somme. Et si certaines pétardâtes étaient bonnes, trop, c'était trop. On ne pouvait pas avoir des feux d'artifice tout le temps. Parfois, ça tournait juste en atomisation.

« Woh, ça tourne. » Oh-oh. Ok, ça, c'était pas bon du tout. Oz se remit sur pied juste histoire d'aller s'accroupir au côté de Gaëlle. Même s'il évitait de le montrer, il était pas mal inquiet pour le coup. « M'appelle pas comme ça, connard. » Au moins, elle avait encore du répondant. Calmement, il lui palpa la tête jusqu'à sentir une petite masse à l'arrière de son crâne. Une bosse était en train de se former. « Le cerveau, ça fait pas tout, p'tit génie. T'as besoin d'entraînement. » Se moquer d'elle, c'était une façon d'agir normalement. Il ne voulait pas qu'elle se fasse du mouron pour son état. Malgré tout, Oz allait la garder à l’œil. Il l'aida à se redresser et l'appuya contre lui pour lui présenter sa gourde. « Bois un coup, ça peut pas te faire de mal. »

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________


I'm scared of the middle place between light and nowhere. I don't want to be the one left in there.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



You gotta be kidding me ~{Gaëlle Empty
MessageSujet: Re: You gotta be kidding me ~{Gaëlle   You gotta be kidding me ~{Gaëlle Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

You gotta be kidding me ~{Gaëlle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au-delà du réel :: C4 - CORBEILLE :: CORBEILLE :: RP-