AccueilAccueil  TumblrTumblr  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-28%
Le deal à ne pas rater :
Smartphone HUAWEI P30 lite Noir 128 Go
265 € 369 €
Voir le deal

Partagez
 

 It's just you, me and... Who the hell is she ?!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gaëlle

Gaëlle
VIPERES DE L'OUESTARMURIERE


Messages : 1413
Crédits : tag ; grumpy sid
UN SOURIRE POUR LA PHOTO ? : It's just you, me and... Who the hell is she ?! 1464269223-tumblr-o7poz1ckfl1rm5ogdo1-250
ÂGE DU PERSONNAGE : 18 ans
TÂCHE : Armurière
BINÔME : Sasha

It's just you, me and... Who the hell is she ?! Empty
MessageSujet: It's just you, me and... Who the hell is she ?!   It's just you, me and... Who the hell is she ?! EmptyMer 16 Sep 2015 - 19:05

It's just you, me and... Who the hell is she ?!
Année 40 (fin de 2e ST) - PV Théa
C'était la fin d'une longue, très longue journée. Ou de plusieurs longues journées. J'avais passé tellement de temps à l'Atelier ces derniers temps que j'aurais été bien incapable de dire depuis combien de temps je travaillais. Les heures supplémentaires ne comptaient pas à mes yeux et si j'avais pu m'installer une paillasse à côté de mon établi je l'aurais fait. Pratiquement, j'aurais pu le faire, je doutais sincèrement que quelqu'un m'ait dit quoi que ce soit, mais j'éprouvais quand même un certain attachement pour la maison que j'occupais avec mon frère et je tâchais de faire un effort pour y retourner de façon régulière. De plus, une paillasse était une chose, mais ça ne m'aurait pas aidé pour quelque chose qui devenait urgent. Il fallait que je me lave, que je me change et que je mange. Bref, que je recouvre forme humaine après un certain temps passé à mariner dans la graisse et la sueur. Et dormir pour de vrai au calme dans un lit n'aurait su me faire de mal comme le prouvait le bâillement que j'étouffais en rentrant dans la bâtisse. Le jour se levait à peine, mais je ne pris pas la peine de faire un effort pour être discrète. Laz m'entendait toujours revenir et même s'il prétendait que c'était à cause du manque de délicatesse dans ma foulée, j'étais persuadée que c'était ses supers-sens de grand-frère qui entraient en action dès que j'étais dans les parages. Pourtant, alors que j'étais en train de fouiller dans nos réserves pour trouver un truc à me caler sous la dent, je fus surprise de ne pas le voir me rejoindre. Décontenancée, j'abandonnais mes recherches et jetais un regard par la fenêtre. Bizarre. Impossible qu'il soit déjà parti bosser à cette heure-ci et l'idée qu'il ait découché me paraissait totalement inconcevable. Je me grattais mollement la joue en réfléchissant avant de finalement attraper un morceau de pain.

- Laz ?

Mon appel ne reçut que le silence en guise de réponse, je me dirigeais donc vers la chambre de mon frère en mâchant mon pain. Avant que je n'ai pu m'approcher, le grand brun émergea pourtant de la pièce, complètement échevelé, des poches sous les yeux et l'air un peu en panique. Il ferma rapidement la porte et s'y adossa en tenant la poignée dans une main. Tout dans son attitude et sa dégaine hurlait louche.

- Eh, microbe. Salut. Tu rentres tard. Ou tôt. Ça faisait un bout de temps que je ne t'avais plus vue. Je ne t'attendais plus.
- Du calme, frangin. T'as l'air un peu speedé. T'as consommé un truc louche au bar à drogue ou quoi ?
- Non. Pourquoi ? Toi oui ? Est-ce que tu te drogues ? Tu peux me le dire, tu sais.
- Parce que tu as vraiment l'air bizarre. Et tu transpires. On dirait un Soumis qui a piqué une arme et qui est en train de se faire gauler. Tu as pas piqué une arme, rassure-moi ? Parce que tu sais bien que je verrais ça comme une véritable trahison personnelle.
- J'ai rien fait de mal, Gaëlle. Tu sais bien que je ne suis pas comme ça. Tu as pas répondu à ma question par contre. Est-ce que tu prends de l'Iridescente pour pouvoir travailler plus longtemps ?

Merde. Comment avait-il fait pour retourner la conversation et me jeter au cœur d'un interrogatoire ? Bon, c'était moi qui avait mis le sujet sur le tapis, je ne pouvais donc pas complètement me plaindre, mais je ne m'étais pas attendu à ça. J'aurais dû pourtant. Laz retombait toujours sur ses pattes lorsque nous parlions, il trouvait toujours un moyen de jouer son rôle du chef de famille. Seulement, cette fois-ci, c'était lui qui semblait louche et plus je l'observais moins j'arrivais à penser que tout allait bien. Il se tramait un truc et j'allais le découvrir. Ou j'allais abandonner par manque de motivation au bout d'un moment, mais à l'instant je comptais bien mettre le doigt sur ce qui clochait.

- Pourquoi tu restes adossé à ta porte comme si tu cachais quelque chose à l'intérieur ?

Et puis, il y eut l'illumination.

- Merde, non Laz, me dis pas qu'il y a Katharina dans ta chambre ?!

_________________
❝ who are you ? ❞

So you're feeling tied up to a sense of control and make decisions that you think are your own. You are a stranger here, why have you come? I've got nothing left to prove cause I've got nothing left to lose. See me bare my teeth for you. Now you're moving on and you say you're alone, suspicious that this string is moving your bones. We are the fire, we see how they run, lift me higher, let me look at the sun and once I hear them clearly, say. Who are you really ? And where are you going ?
Revenir en haut Aller en bas
Théa

Théa
VIPERES DE L'OUESTSECONDE


Messages : 575
Crédits : young wolf (ava) ; sid (sign)
UN SOURIRE POUR LA PHOTO ? : It's just you, me and... Who the hell is she ?! 1464480788-tumblr-o39iaee1ay1qgden9o6-r3-250
ÂGE DU PERSONNAGE : 21 ans
TÂCHE : /
BINÔME : Rose

It's just you, me and... Who the hell is she ?! Empty
MessageSujet: Re: It's just you, me and... Who the hell is she ?!   It's just you, me and... Who the hell is she ?! EmptyVen 25 Sep 2015 - 3:22

Tu n'as pas un ego énorme. Bon d'accord tu as ta fierté et tu n'aimes pas qu'on te marche sur les pieds mais tu n'es pas un monstre d'orgueil. Tu n'es pas franchement jalouse non plus. Tu as aussi une confiance en toi raisonnable. Ni trop, ni trop peu. Franchement on peut dire que tu es plutôt équilibrée comme fille et ça tu le dois entre autre à tes parents et à leur bonne éducation. Le reste c'est une question de caractère. Mais bref. Donc tu n'es pas orgueilleuse mais quand même quand ton petit ami s'arrache soudainement du lit dans lequel vous dormiez quelques minutes plus tôt pour se jeter hors de la chambre et empêcher sa sœur de rentrer, tu sens une piqure au niveau de ton amour-propre. Tu sais que la situation est compliquée. Il tient beaucoup à sa petite sœur qui est un peu spéciale et dont il craint la réaction lorsqu'elle apprendra qu'elle n'est plus la seule femme dans sa vie. Franchement tu peux comprendre. Tu essayes du moins. Disons que ce serait plus facile s'il ne venait pas de réagir comme s'il avait été sur le point d'être pris au lit avec la dernière des traînées. Ça fait un an quand même. Au début cette relation clandestine avait été excitante mais un an c'est long et tu en as un peu marre d'être la fille qu'il cache à chaque fois que Gaëlle est dans les parages. C'est une grande fille après tout, elle a dix-huit ans, elle est Membre, elle a une vie. Au fond tu sais pertinemment que le problème ce n'est pas elle, c'est lui. Il a peur du changement que ça va apporter dans leur relation. Ils ont été à deux pendant si longtemps qu'une troisième personne ça fait peur bien sûr. Alors tu comprends, tu patientes, tu fais des efforts. Et là tu restes silencieuse en tentant de percevoir la totalité de leur conversation malgré la porte fermée. Ils ont une discussion particulièrement ridicule et tu te rend compte que ton mec est nul quand il s'agit de mentir. Heureusement que Gaëlle n'est pas une fille standard où elle lui aurait déjà fait cracher le morceau en moins de deux. Sauf que Gaëlle se rapproche de la vérité et soudain elle lâche un truc que tu ne peux décemment pas laissé passer. Tu es debout avant d'y avoir vraiment réfléchi et tu ouvres la porte - l'arrachant à la poigne de ton petit ami -, furieuse même si le fait de n'être que mal emballée dans une couverture casse un peu l'effet.
THEA - Vas-y laisse la m'insulter, je dirais rien !
Oh que si tu vas dire quelque chose. D'ailleurs tu dépasses le pauvre bougre en le bousculant et tu te plantes devant la blonde. S'il n'est pas capable de lui dire la vérité, tu vas le faire. Tout ça a assez duré, il est temps de rendre cette relation officielle.
THEA - Ton frère et moi on sort ensemble depuis le début de l'année.
Tu le pointes avant de te pointer toi du doigt pour être sûre que l'information a bien circulé. Gaëlle n'est pas connue pour être un génie en relations humaines après tout.
THEA - Je l'aime, il m'aime, on s'aime. Bref on est un couple. Il n'osait pas te le dire parce qu'il avait peur que ça brise ton cœur de petite sœur. Maintenant que tu le sais, je te prierais de ne plus faire d'allusion à Katharina de la sorte, j'ai failli vomir dans ma propre bouche en les imaginant tous les deux.
Ce n'est pas la façon la plus diplomatique de le dire mais ça fait du bien maintenant que c'est sorti. Enfin. Après un an tu peux dire à la face du monde que tu sors avec lui. Pas que tu veuilles le faire. Tu n'as aucune envie de parler de cette relation à tout bout de champ, juste de pouvoir agir naturellement avec lui sans craindre de te faire pousser derrière un mur chaque fois que quelqu'un apparaît. Parce que c'est bien connu Gaëlle écoute les ragots. Ce gars est tellement parano que tu ne comptes plus le nombre d'égratignures et de bleus que tu as gagné en devant te planquer rapidement quand quelqu'un se pointait alors que vous flirtiez. Quand la colère descend avec sa rapidité habituelle, tu te rend compte que tu es toujours entre le frère et la sœur et que tu es dans une situation fort délicate. Donc tu tousses maladroitement, tu réajustes la couverture et tu rentres dans la chambre. Tu as définitivement besoin de vêtements pour gérer ça.

_________________
For you we're not lethal ? Oh darling you're so wrong.
The world never did help a smart girl. Why would it ? We scare the shit out of the world. If the world goes after you take it as a compliment.
Revenir en haut Aller en bas
Gaëlle

Gaëlle
VIPERES DE L'OUESTARMURIERE


Messages : 1413
Crédits : tag ; grumpy sid
UN SOURIRE POUR LA PHOTO ? : It's just you, me and... Who the hell is she ?! 1464269223-tumblr-o7poz1ckfl1rm5ogdo1-250
ÂGE DU PERSONNAGE : 18 ans
TÂCHE : Armurière
BINÔME : Sasha

It's just you, me and... Who the hell is she ?! Empty
MessageSujet: Re: It's just you, me and... Who the hell is she ?!   It's just you, me and... Who the hell is she ?! EmptyLun 4 Jan 2016 - 5:28

C'était une demi-plaisanterie. Demi car pendant une seconde, j'avais vraiment envisagé qu'il puisse cacher une femme de la trempe de Katarina dans sa chambre même si ça m'aurait semblé étrange. Je n'avais jamais pensé que Laz aurait pu s'intéresser à ce type de personnes. Il n'eut pas le temps de répondre, même pas le temps de réagir, que déjà la porte s'ouvrit brusquement, dévoilant une fille qui ne me disait pas grand chose. Elle était mal enveloppée dans une couverture qui pouvait me laisser comprendre facilement qu'elle était nue en dessous. Ses premiers mots furent pour ce pauvre Laz qui semblait sur le point de se liquéfier d'effrois sur le sol. Je lui lançais à peine un regard avant d'être complètement happée par cette fille. Elle s'était interposée entre lui et moi, et s'exprimait maintenant d'une voix cinglante. Il y avait de quoi, je l'avais traité de Katarina, mais quand même... Pour qui se prenait cette meuf ?! Son annonce répondit immédiatement à ma question et je gelais dans la surprise. Les yeux ronds et la bouche béante, je la regardais gesticuler et s'enfoncer dans une explication sans que je ne parvienne réellement à intégrer toutes les informations. C'était trop d'un coup. Oui, Laz avait déjà manifesté de l'intérêt pour une femme, mais jamais comme ça. Il n'y avait jamais eu de petite copine ou de relation longue durée. C'était juste des filles comme ça. Quand la donnée petite amie fut enfin intégrée, c'est une autre qui vient plus encore me perturber. Il ne m'avait rien dit. Pendant quasiment un an, il avait gardé tout ça secret et ça, c'était blessant. Je voulais bien admettre que je n'étais pas toujours été facile, mais quand même. J'aurais compris et après un temps j'aurais même probablement été contente pour lui. Tant qu'il restait disponible du moins. Je ne m'opposais pas à ce que Laz ait sa vie, mais je ne pouvais pas imaginer qu'il se tire de la mienne pour suivre une minette sortie de nulle part. Une minette qu'il fréquentait depuis longtemps... En secret. Non, franchement, je n'arrivais pas à le digérer là. Rassemblant toute sa dignité, la fille disparu dans la chambre de Laz, nous laissant enfin tous les deux. Ce mouvement sembla provoquer un déclic chez lui et il sortit de sa transe, tentant d'attraper mes épaules, mais je me dérobais.

- Comment t'as pu ne rien me dire ?!
- Gaëlle...
- La ferme ! T'es un putain de menteur et j'ai pas envie d'écouter tes pauvres excuses. Tu n'arrêtes pas de me faire de belles leçons sur l'honnêteté et le sens de la famille, mais tout ça ce sont des conneries.

Je le poussais brutalement avant qu'il n'ait pu en dire plus et m'engouffrais en vitesse dans ma chambre en claquant beaucoup trop fort la porte derrière moi. Quelques morceaux de plâtre tombèrent du plafond, mais je n'y fis pas attention. Je me laissais juste tomber à côté de mon lit pour sortir une caisse dans laquelle je gardais toujours de quoi bricoler. J'avais besoin de m'occuper les mains et l'esprit pour réussir à canaliser toutes ses émotions que je n'étais pas habituée à gérer. Seulement, mes doigts tremblaient furieusement et le tournevis vola vite à travers la pièce, heurtant le mur juste à côté de la porte qui s'ouvrait. Sans regarder, je crachais par-dessus mon épaule.

- Casse-toi ou je te jure que je vais te mettre une balle entre les deux yeux.

_________________
❝ who are you ? ❞

So you're feeling tied up to a sense of control and make decisions that you think are your own. You are a stranger here, why have you come? I've got nothing left to prove cause I've got nothing left to lose. See me bare my teeth for you. Now you're moving on and you say you're alone, suspicious that this string is moving your bones. We are the fire, we see how they run, lift me higher, let me look at the sun and once I hear them clearly, say. Who are you really ? And where are you going ?
Revenir en haut Aller en bas
Théa

Théa
VIPERES DE L'OUESTSECONDE


Messages : 575
Crédits : young wolf (ava) ; sid (sign)
UN SOURIRE POUR LA PHOTO ? : It's just you, me and... Who the hell is she ?! 1464480788-tumblr-o39iaee1ay1qgden9o6-r3-250
ÂGE DU PERSONNAGE : 21 ans
TÂCHE : /
BINÔME : Rose

It's just you, me and... Who the hell is she ?! Empty
MessageSujet: Re: It's just you, me and... Who the hell is she ?!   It's just you, me and... Who the hell is she ?! EmptyMer 3 Fév 2016 - 15:51

Tu t'habilles en vitesse tout en écoutant ce qu'il se passe derrière la porte. La fratrie se déchire dans la pièce d'à côté. « Comment t'as pu ne rien me dire ?! » « Gaëlle... » « La ferme ! T'es un putain de menteur et j'ai pas envie d'écouter tes pauvres excuses. Tu n'arrêtes pas de me faire de belles leçons sur l'honnêteté et le sens de la famille, mais tout ça ce sont des conneries. » Ou plutôt la blonde s'énerve et ton mec se la ferme. Tu veux bien admettre qu'un homme ait la vie dure mais tu l'avais pourtant cru pourvu d'une paire de noix entre les deux jambes. Il va vraiment falloir que tu te charges de cette histoire avant que ça ne fasse un drame. Une porte claque avec fracas et de la poussière de béton te tombe sur la tête. Sérieusement ? Ils n'ont pas pu attendre que tu termines d'être décente pour provoquer le chaos ? Tu boucles en vitesse ton pantalon et tu fourres tes pieds dans ta paire de bottines non-lacées. Quand tu sors dans le couloir il est prostré. Véritablement traumatisé avec des idées catastrophiques dans la tête. Tu le vois presque déjà qui recule par rapport à votre relation. Tu t'arrêtes un instant devant lui et tu lui colles une gifle pas trop méchante avant de l'embrasser. « Reprends toi bébé, je vais m'occuper de ça. » Tu lui adresses un petit sourire puis tu t'armes de détermination et de patience. Trouver la porte de la chambre de Gaëlle n'est pas bien difficile il y a du plâtre juste devant. Tu ne prends même pas la peine de frapper, tu entres juste. Au même moment il y a un truc qui vole et qui se fracasse sur le mur à côté de ta tête. Sympa le message d'accueil. « Casse-toi ou je te jure que je vais te mettre une balle entre les deux yeux. » « Dis la fille qui n'a pas d'arme à portée de main. » Tu te penches pour ramasser le tournevis qu'elle a envoyé valser et tu t'approches prudemment de la blonde assisse à même le sol. De ton côté tu préfères le confort du lit sur lequel tu te perches et tu lui tends son outil. « C'est pas en piquant une crise comme une gosse que tu vas réussir à bidouiller ton truc. C'est quoi d'abord ? » Tu préfères qu'elle se calme avant d'attaquer le cœur du problème. Tu sais que Gaëlle est une drôle de bête mais tu supposes que comme tout le monde elle n'aime pas être attaquée de front.

_________________
For you we're not lethal ? Oh darling you're so wrong.
The world never did help a smart girl. Why would it ? We scare the shit out of the world. If the world goes after you take it as a compliment.
Revenir en haut Aller en bas
Gaëlle

Gaëlle
VIPERES DE L'OUESTARMURIERE


Messages : 1413
Crédits : tag ; grumpy sid
UN SOURIRE POUR LA PHOTO ? : It's just you, me and... Who the hell is she ?! 1464269223-tumblr-o7poz1ckfl1rm5ogdo1-250
ÂGE DU PERSONNAGE : 18 ans
TÂCHE : Armurière
BINÔME : Sasha

It's just you, me and... Who the hell is she ?! Empty
MessageSujet: Re: It's just you, me and... Who the hell is she ?!   It's just you, me and... Who the hell is she ?! EmptyJeu 26 Mai 2016 - 1:45

It's just you, me and... Who the hell is she ?!
Année 40 (fin de 2e ST) - PV Théa
Bien sûr, ce n'était pas Laz. Plutôt que de prouver qu'il avait des couilles, il laissait sa copine ramasser les pots cassés à sa place. Si elle était là, c'était donc bien qu'elle comptait se taper l'incruste et cette constatation me faisait mal au ventre. Pourquoi ne pouvait-il pas juste venir régler le soucis ? Depuis toujours, ça avait été lui et moi contre le monde et maintenant il n'était même plus capable de me parler ? J'avais toujours cru que même en étant Soumis ici, il garderait son mordant, mais il fallait croire que je m'étais trompée. Même lui semblait être devenu le petit chien d'une stupide Vipère. Mâchoires serrées, je gardais les yeux fermement posés sur mon projet, mais les mots se glissèrent entre mes dents. Fallait pas trop que cette pouffe se croit en terrain conquis.

- J'parierais pas ça si j'étais toi.

Pratiquement, je n'avais pas d'arme à feu sur moi, mais c'était un détail qu'elle n'avait pas à connaître. Après tout, j'étais en droit d'en porter une. Je ne l'aurais probablement pas abattue non plus sans savoir qui elle était - je savais que si je voulais avoir la paix, je ne devais au moins pas tirer sur n'importe qui -, mais j'aurais pu l'amocher un peu. Théoriquement en tout cas. La voir prendre ses aises sur son lit me donnait envie de théoriser à ce sujet en tout cas. Et de passer à la pratique. Visiblement, elle ne connaissait pas la notion de propriété privée puisqu'elle avait touché à Laz, mais là elle était encore plus sans-gêne que je le pensais. D'un geste sec, j'en profitais d'ailleurs pour lui arracher mon tournevis. Mon frère, mon lit, passons, mais pas mes outils ! Et ses commentaires de grande sage, elle pouvait se les garder pour elle. Habituellement, c'était facile de bosser sur un truc. Je n'avais pas besoin de réfléchir consciemment, la plupart se faisait tout seul, mais aujourd'hui je n'y arrivais pas et c'était particulièrement frustrant. Si même mes mains venaient à me lâcher où allait le monde ?

- C'est pas tes oignons.

Ça me paraissait plutôt clair que c'était un projet secret. Même si j'aimais parfois m'étendre sur ma passion et qu'il était toujours agréable de capter une graine d'intérêt chez quelqu'un, je n'avais pas envie de lui en parler à elle. Alors je glissais juste le tout sous le lit avec délicatesse et je ne gardais plus que mon tournevis dans les mains. Il ne fallait pas qu'elle voit que je tremblais. En plus, je pourrais toujours la poignarder avec si elle continuait à tenter de s'approcher.

- En plus, tu pourrais pas comprendre.

Et bim dans ta face, sous-produit vipérin.
electric bird.


_________________
❝ who are you ? ❞

So you're feeling tied up to a sense of control and make decisions that you think are your own. You are a stranger here, why have you come? I've got nothing left to prove cause I've got nothing left to lose. See me bare my teeth for you. Now you're moving on and you say you're alone, suspicious that this string is moving your bones. We are the fire, we see how they run, lift me higher, let me look at the sun and once I hear them clearly, say. Who are you really ? And where are you going ?
Revenir en haut Aller en bas
Théa

Théa
VIPERES DE L'OUESTSECONDE


Messages : 575
Crédits : young wolf (ava) ; sid (sign)
UN SOURIRE POUR LA PHOTO ? : It's just you, me and... Who the hell is she ?! 1464480788-tumblr-o39iaee1ay1qgden9o6-r3-250
ÂGE DU PERSONNAGE : 21 ans
TÂCHE : /
BINÔME : Rose

It's just you, me and... Who the hell is she ?! Empty
MessageSujet: Re: It's just you, me and... Who the hell is she ?!   It's just you, me and... Who the hell is she ?! EmptyJeu 29 Sep 2016 - 23:45

« J'parierais pas ça si j'étais toi. » Tu connais les rumeurs et pourtant tu ne t'y attaches pas trop. Si Gaëlle est sanguine, tu ne la sens pas si violente que ça. Et tu te doutes qu'elle se retiendra au moins pour son frère. Elle râle maintenant mais elle l'aime, ça crève les yeux. Elle ne ferait pas cette crise si ce n'était pas le cas. Tu es une menace pour elle mais une menace minée qu'elle ne peut pas juste faire exploser. Alors tu ne t'inquiètes pas vraiment d'une balle perdue. Plutôt que de reprendre simplement le tournevis, elle te l'arrache comme un objet qu'on vole et se garde bien de verbaliser un quelconque remerciement pour ne pas avoir eu à lever ses fesses pour aller le chercher. « C'est pas tes oignons. » S'il y a du génie dans la tête de cette fille, c'est surtout une vrai gosse. Tu soupires. Le manque de maturité, c'est quelque chose qui te hérisse. Donc tu roules des yeux quand elle fourre son travail sous son lit comme si elle ne voulait même pas que tu poses un œil dessus. Elle ne te facilite vraiment pas la tâche. « En plus, tu pourrais pas comprendre. » « C'est sûr que si tu ne dis rien, je ne vais pas comprendre. » Tu réponds du tac-o-tac. Il faudra ça pour réussir à la coincer. Tu vas devoir être plus maline qu'elle, lui rabattre son clapet pour qu'enfin elle t'écoute. « Jouons à un jeu. Si j'arrive à trouver avec mes suppositions, on parle du sujet que tu veux absolument éviter. »

_________________
For you we're not lethal ? Oh darling you're so wrong.
The world never did help a smart girl. Why would it ? We scare the shit out of the world. If the world goes after you take it as a compliment.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



It's just you, me and... Who the hell is she ?! Empty
MessageSujet: Re: It's just you, me and... Who the hell is she ?!   It's just you, me and... Who the hell is she ?! Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

It's just you, me and... Who the hell is she ?!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au-delà du réel :: C4 - CORBEILLE :: CORBEILLE :: RP-