AccueilAccueil  TumblrTumblr  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-57%
Le deal à ne pas rater :
Vanja Lecteur de Carte Mémoire, SD/Micro SD Lecteur de Carte ...
5.59 € 12.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 When the weird people meet ft. Leonel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rose

Rose
VIPERES DE L'OUESTMEMBRE


Messages : 537
Crédits : young wolf (avatar)
UN SOURIRE POUR LA PHOTO ? : When the weird people meet ft. Leonel 1455137070-tumblr-nvahuiyuah1qa1h7zo3-250
ÂGE DU PERSONNAGE : dix-sept ans
TÂCHE : ravitailleuse
BINÔME : Théa

When the weird people meet ft. Leonel Empty
MessageSujet: When the weird people meet ft. Leonel   When the weird people meet ft. Leonel EmptyJeu 13 Aoû 2015 - 11:24

Jour 6 - dans la matinée.


J'avais déjà joué mon rôle de ravitailleuse avec les autres, ce jour-là. On revenait d'ailleurs de celle-ci. Une fois arrivée sur le territoire, j'avais pris la peine de donner tout ce qu'on avait pu ramener comme eau et denrées de la zone industrielle. Il fallait encore et toujours se serrer la ceinture, ou plutôt les Soumis devaient le faire particulièrement. Si cela ne m'enchantait pas plus que ça, je restais réaliste et je faisais avec ce qui nous était imposé, à nous comme aux Soumis et Soumises. De toute façon, je n'avais clairement pas à me plaindre, moi. Ma mère non plus, d'ailleurs. Alors, je n'allais pas me rebeller et j'allais suivre le mouvement. Cela ne m'empêcha pas de chercher quelques indices ci et là sur le territoire, près du quartier général et partout ailleurs, pour savoir ce que pensaient les autres, Membres ou Soumis, justement. Pas que je m'inquiétais d'un soulèvement quelconque, ça ne me regardait pas le moins du monde. C'était par simple curiosité. J'étais clairement curieuse, tout le monde le savait, dans le fond. Beaucoup de bruits couraient à mon sujet ; j'étais folle, je n'étais pas normale, j'étais étrange, je jugeais tout le monde, voire, j'étais un espion à la solde dont on ne sait qui. Ces ragots me faisaient rire parce que je connaissais la réalité. Je savais que tout ce que j'étais, c'était quelqu'un d'autre. Quelqu'un qui n'est pas insensible mais qui préfère de loin observer que de se mêler trop directement, ou même de me mêler tout court, dans les faits. Alors, oui, j'étais souvent seule. J'étais souvent ailleurs dans les apparences mais je crois sans me tromper que je m'intéressais beaucoup plus aux autres que qui que ce soit. Je m'impliquais dans mon genre.

Cette fois encore, je réfléchissais à tout et à rien. Je me demandais si des tensions ne naissaient pas déjà au sein du clan. J'avais remarqué l'un ou l'autre Soumis énervés, déjà qu'ils n'avaient pas une place idéale parmi tous. « Je me trompe sûrement. », dis-je alors que j'avais déjà marché jusqu'aux alentours Ouest, alentours du territoire. Je préférais me tromper parce que les Vipères n'avaient pas besoin d'un soulèvement, pas comme les Jaguars. J'avais beau ne pas en savoir trop, je savais au moins que ce n'était pas bon pour un clan, quel qu'il soit. J'imaginais très bien que les dégâts devaient être monstrueux. « Bien que techniquement, ils sont déjà facilement réprimés alors si, en plus, on les prive encore de rations. », je parlais tout haut mais pour moi-même, comme toujours. Un comportement qui en déroutait plus d'un. « Encore que c'est normal, ce sont des Soumis. Ça se passerait comme ça dans tous les clans, je suppose ? », je réfléchissais beaucoup. Bref, de toute façon, j'imaginais mal des Soumis s'énerver en sachant qu'ils n'ont rien à dire ou pas de cette manière, en tout cas. Ils ne pourraient absolument rien faire, non plus. Et puis, les mignons trouvaient le moyen d'avoir une place acceptable, ça aussi, ça se savait. « Quant à Annabella, quand est-ce qu'elle va se remettre, d'ailleurs ? », quelle discussion... Personne ne risquait de me répondre.
Revenir en haut Aller en bas
Leonel

Leonel
AIGLES DE L'ESTMEMBRE


Messages : 648
Crédits : shiya ; grumpy sid
UN SOURIRE POUR LA PHOTO ? : When the weird people meet ft. Leonel 1468269707-tumblr-nbplostpj21sdk9rvo1-500
ÂGE DU PERSONNAGE : 18 ans
TÂCHE : Patrouilleur

When the weird people meet ft. Leonel Empty
MessageSujet: Re: When the weird people meet ft. Leonel   When the weird people meet ft. Leonel EmptyDim 10 Jan 2016 - 18:41

When the weird people meet
Jour 6 (matinée) - PV Rose

Les gardes à l'aube étaient les pires. Leonel n'aimait pas trop aller traîner en ville à cette heure là, il préférait de loin les après-midi, voir les nuits à la limite. Le problème, c'était principalement de se lever. S'il n'était pas toujours particulièrement flemmard, il avait quand même du mal à se sortir du plumard. Ou plutôt Leith avait du mal. Ce matin tout particulièrement, ça avait été la galère si bien que Leo s'était tortillé sous sa couverture en prétextant des maux de ventre. Ce n'était pas un vrai mensonge. Il avait quelques crampes à cause d'un truc chelou qu'il avait mangé la veille, mais ce n'était rien de bien méchant. Son frère avait finalement décidé de lui ficher la paix et il l'avait fait porté pâle, lui offrant ainsi une journée de congé. Étrangement, une fois que la donnée travail avait été retirée de l'équation, il s'était tout de suite senti mieux. Il ne se sentait pas franchement coupable de faire l'école buissonnière, bien au contraire, il comptait bien en profiter. Après encore un petit temps passé à somnoler, il s'était finalement extrait du lit, s'était habillé et, capuchon sur la tête, s'était faufilé hors du territoire. Il était un ninja en mission, tentant de se fondre dans l'ombre d'une façon parfaitement ridicule qui le rendait plus détectable que s'il avait simplement marché. Seulement, c'était drôlement plus drôle comme ça. Tout comme c'était sacrément plus comique d'avancer comme une grenouille. S'il avait connu le cri de la grenouille, il l'aurait sûrement imité, mais c'était au-dessus de ses compétences. Il en était à faire le con, avançant toujours de sa démarche étrange quand une voix lui parvient. Immédiatement, Leo repassa en mode ninja. Avec un humain dans les parages, plus question de déconner. Il se planqua derrière un mur à l'écoute. Il y avait une rousse qui déambulait en parlant toute seule. Non, elle parlait probablement à son ami timide qui se rendait invisible auprès des inconnus, c'était juste qu'il n'avait pas encore été présenté. Seulement, à un moment, il ne pu pas s'empêcher de s'inviter dans la conversation ma foi passionnante de ce curieux duo. Ces histoires de grenouilles, ça lui avait filé des idées.

- Ben, elle attends juste le baiser de son Prince Charmant.

Il quitta sa planque en haussant les épaules comme si c'était la réponse la plus logique du monde. Pour lui, ça l'était en tout cas. Il ne voyait que cette explication tout droit sortie d'une histoire que lui avait racontée son grand-père. Ce dernier la tenait d'un livre lui-même et tout le monde savait que les livres ne mentaient jamais.

_________________
« Weird ? Please, I'm limited edition. »


Dernière édition par Leonel le Dim 15 Mai 2016 - 22:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Rose

Rose
VIPERES DE L'OUESTMEMBRE


Messages : 537
Crédits : young wolf (avatar)
UN SOURIRE POUR LA PHOTO ? : When the weird people meet ft. Leonel 1455137070-tumblr-nvahuiyuah1qa1h7zo3-250
ÂGE DU PERSONNAGE : dix-sept ans
TÂCHE : ravitailleuse
BINÔME : Théa

When the weird people meet ft. Leonel Empty
MessageSujet: Re: When the weird people meet ft. Leonel   When the weird people meet ft. Leonel EmptyMer 10 Fév 2016 - 22:38

J’avais bien entendu les bruits de pas qui se rapprochaient et, dès lors, j’étais sur mes gardes. Je ne m’attendais certainement pas à ce que cette personne, cette seule personne osant apparemment m’approcher me parle aussi spontanément. En règle générale, les autres me fuyaient ou me demandaient si je parlais à quelqu’un avant de partir. Il faut dire que la plupart de ceux qui réfléchissent le font dans leur tête, silencieusement. Là, soit je semblais complètement inconsciente et avoir une attitude bien dangereuse, soit je paraissais folle. Dans tous les cas, ce n’était pas bon signe. Cependant, lui, il me donnait l’impression de passer outre ce détail pourtant non négligeable pour la masse. En y réfléchissant, au vu de sa réponse, je comprenais qu’il vivait dans un autre monde, lui aussi. A moins que ce ne soit qu’une blague, une blague venant de ces contes qu’on lit quelques fois aux enfants. Peu importe, j’allais m’interrompre un moment, histoire de me montrer un poil plus sociable et humaine. Enfin, sociable, je le suis, mais les autres parviennent toujours à me trouver un petit quelque chose qui cloche. Même chez les Vipères, alors que je ne suis pas faible, selon Théa. Et ce petit quelque chose peut apporter son petit plus. Elle me le répète sans cesse depuis longtemps. Le temps que mon esprit pose son attention sur le jeune homme, je me répétais, tout bas, qu’il fallait être « normale » pour un début. A qui vais-je faire croire ça ? « Je crois qu’elle n’est pas très tournée vers les Princes Charmants, tu sais. C’est une femme… fière, oui, on va dire ça. », je me retenais de ne pas dire qu’elle était trop fière, trop sûre d’elle et que c’était ses plus gros défauts, parmi d’autres. Je n’ai jamais détesté Annabella mais je ne l’ai jamais admirée pour autant non plus. Et tout le monde sait qu’Annabella ne fait pas dans la gentillesse avec les hommes.

« Et très franchement, elle doit être dans un sale état alors je ne suis pas certaine qu’on veuille l’embrasser surtout si c’est pour risquer d’être tué la seconde d’après. », je me grattais la gorge, à la fois embêtée par ce que je disais et pourtant si sincère. Il faut croire que je n’arrive jamais à retenir ce genre de détails. « Cela dit, ton idée est géniale ! Mais dis-moi, tu crois qu’il existe vraiment des princes et charmants en plus ? », question stupide. Rien de surprenant de moi. Je ne saurais dire pourquoi mais j’appréciais déjà ce garçon. Il dégageait un je-ne-sais-quoi qui m’attirait vraiment. D’ailleurs, tout en lui parlant, je l’inspectais de mon regard qui ressemblait dès lors à un scanner. Ce détail était souvent méprisé aussi, d’ailleurs. « On devrait leur proposer ça au centre hospitalier. », un délire total. Une bêtise. Même moi, j’en avais conscience, mais c’était drôle. Puis, j’aimais bien les contes, les histoires fantasques. « Mais il me faudra ton nom. Je ne voudrais pas te voler ton idée ! », je lui souriais, sans nervosité. Oui, j’étais déjà très à l’aise.

_________________
For you we're not lethal ? Oh darling you're so wrong.
The world never did help a smart girl. Why would it ? We scare the shit out of the world. If the world goes after you take it as a compliment.
Revenir en haut Aller en bas
Leonel

Leonel
AIGLES DE L'ESTMEMBRE


Messages : 648
Crédits : shiya ; grumpy sid
UN SOURIRE POUR LA PHOTO ? : When the weird people meet ft. Leonel 1468269707-tumblr-nbplostpj21sdk9rvo1-500
ÂGE DU PERSONNAGE : 18 ans
TÂCHE : Patrouilleur

When the weird people meet ft. Leonel Empty
MessageSujet: Re: When the weird people meet ft. Leonel   When the weird people meet ft. Leonel EmptyDim 15 Mai 2016 - 23:03

La rousse réagit avec un temps de retard qui laissa Leonel perplexe. Il avait rêvé ou elle avait marmonné quelque chose avant de s'adresser à lui ? Généralement, quand il parlait aux gens de cette façon, on le traitait de con, de débile ou tout autre équivalent, mais elle ne semblait pas être sur le point de le faire. Par contre, elle l'avait peut-être maudite sous son souffle car il était venu la déranger dans sa passionnante conversation avec son ami invisible. Zut, pour une fois qu'on ne le remballait pas, il allait passer pour un malpoli. Il pencha la tête légèrement sur le côté pour l'observer, omettant le conseil que son papy lui avait donné de ne pas faire ça avec les étrangers car ça lui donnait un côté trop enfantin. En somme, ça pouvait donner l'impression qu'il était une cible facile. Ce qui n'était pas forcément le cas. Enfin, il n'était pas un surhomme non plus, donc toutes les possibilités restaient ouvertes. Et peut-être qu'au fond être tout le temps dans la lune, ça faisait de lui une cible facile. Peut-être.

- Fière ? Les filles n'aiment pas les bisous quand elles sont fières ? 'Space !

D'après ses informations, les hommes fiers étaient par contre très férus de baisers. Ça flattait leur ego qu'on veuille les embrasser parce qu'ils étaient si beaux, si forts et si virils.

- Quoi, tu veux dire qu'elle pue tellement de la gueule que tu meurs quand tu respires son haleine ? Ça doit tuer de respirer la mort, c'est vrai.

Être dans le coma était un concept tout particulier pour Leonel. Il voyait la chose assez simplement : le corps devenait secondaire parce qu'il avait perdu la guerre contre l'esprit. Il trouvait l'idée plutôt cool au fond car cela lui permettrait de rester au lit toute la journée en faisant carburer son imagination. Plus de corvées, juste de la pensée, ça ressemblait à une belle vie. Sauf qu'il se rappelait toujours bien trop vite de tout ce qu'il aimait faire physiquement dans la vie et ça lui passait. Quand elle lui demanda son avis sur les Princes Charmants, il s'offusqua un peu. Pas sérieusement, juste un tout petit peu pour le principe.

- Bien sûr ! C'est le livre de Papy qui l'a dit. Bon, il l'a plus maintenant, mais il a une super mémoire donc c'est une source valable. Le truc, c'est qu'ils ne sont pas faciles à trouver les Princes Charmants. Tu comprends, tu peux naître avec le don, mais ne pas aimer embrasser, du coup, ils se planquent pour éviter d'avoir à sauver toutes les relous de princesses.

Les princesses, elles étaient souvent chiantes. Leonel ne les aimait qu'héroïnes, presque guerrières. Les petites pestes sans esprit et souveraines, il ne les calculait même pas. Par contre, il se rendait bien compte que la rousse le calculait. Elle le scrutait avec une attention qu'il ne trouvait pas particulièrement dérangeante. Chacun avait sa façon d'appréhender les gens, il était le premier à le comprendre.

- Zut, heureusement que je suis tombé sur quelqu'un d'honnête. Moi c'est Leo. Enfin Leonel. Papy m'a appelé comme ça à cause d'un prince en fuite dans un bouquin, mais je suis pas un Prince Charmant, hein. Et ton ami, il est tout le temps invisible ou c'est juste parce qu'il est timide en public ?

_________________
« Weird ? Please, I'm limited edition. »
Revenir en haut Aller en bas
Rose

Rose
VIPERES DE L'OUESTMEMBRE


Messages : 537
Crédits : young wolf (avatar)
UN SOURIRE POUR LA PHOTO ? : When the weird people meet ft. Leonel 1455137070-tumblr-nvahuiyuah1qa1h7zo3-250
ÂGE DU PERSONNAGE : dix-sept ans
TÂCHE : ravitailleuse
BINÔME : Théa

When the weird people meet ft. Leonel Empty
MessageSujet: Re: When the weird people meet ft. Leonel   When the weird people meet ft. Leonel EmptyVen 20 Mai 2016 - 14:58

 
When the weird people meet
Ce qui était drôle dans cette situation, c’est que nous nous observions presque de la même façon. Pas au niveau de la posture, non, mais en tout cas, nous avions ce même regard pétillant. Je n’avais jamais rencontré un garçon qui avait la même candeur et la même âme d’enfant que moi. C’était plaisant, spécial mais plaisant. Ce qui expliquait sans aucun doute sa question qui en auraient sûrement fait fuir plus d’une de mon clan mais pas moi. Vraiment, ce garçon m’intriguait. Il n’était pas question de le remballer. J’étais trop emballée par ses idées pleines de magie. On en avait bien besoin dans une ambiance aussi sombre que celle de Paris actuelle. Ce qu’il avait en plus, c’était cette histoire de Princes Charmants et Princesses. J’avais bien envie de le trouver, mon Prince Charmant, du coup. Je me demandais même s’il se considérait comme l’un d’entre eux. « Oh, tu sais, on pourrait plus la comparer à la vilaine sorcière qu’à la gentille et belle princesse. » C’était le cas. Annabella tuait par plaisir. Elle n’avait rien de joli. Elle n’était pas gracieuse pour un sou. Bref, elle avait plus le rôle de marâtre ou de sorcière que de princesse. « Alors, forcément, le baiser n’aurait pas d’effet sur elle. Je le crains. » Je rigolai en connaissance de causes. S’il savait de qui je parlais, il comprendrait sans aucun doute. J’en étais certaine. Annabella avait peut-être des qualités de combat, c’était autre chose en ce qui concerne les qualités humaines. Ce qu’il ajouta ne m’aida pas à me reprendre. J’imaginais ma Chef puant de la gueule se faire réveiller par un gars qui déciderait de la tuer directement après pour éviter de nouveaux meurtres. La scène était particulièrement ridicule. « Je me demande bien maintenant. En général, elle est propre mais je ne lui ai jamais parlé suffisamment près pour savoir si son haleine est dérangeante. Ou bien c’est juste à cause de l’état végétatif ? » Heureusement que les Vipères pro-Annabella ne m’entendaient pas. Elles n’auraient sûrement jamais laissé passer ça.

J’avalais ses explications au sujet de son « papy », du livre de son « papy » et de ce qu’était le don de Prince Charmant. C’était impressionnant. D’ailleurs, mes yeux reflétaient l’émerveillement que je vivais en ce moment. Il aurait pu parler encore longtemps, je ne l’aurais pas coupé une seule fois. C’était bien trop prenant. « Il a l’air cool ton Papy. Par contre, ces Princes Charmants ont tellement de choses à faire. Réveiller toutes les princesses sans se tromper, les éviter s’ils ne veulent pas embrasser. » J’avais l’art de prendre tout au mot. En tout cas, avec des gens comme lui parce qu’il puait la sincérité et la spontanéité. Je continuais de l’écouter attentivement et avec beaucoup de passion. Même son prénom avec un sens caché. C’était magique. « Oh, ton Papy a l’air génial ! J’aimerais tellement entendre ses histoires et lui parler un jour. » Pas du tout gênée, non. « Donc, tu n’es pas un Prince Charmant… Au moins, tu ne dois pas te fatiguer. » Je souris, haussant les épaules. Sa question au sujet de ce fameux ami imaginaire me fit douter. Devrais-je lui dire la vérité ou plutôt jouer le jeu à fond ? « Elle est tout le temps invisible mais avec un peu de magie, tu peux la voir, derrière moi, dans mon ombre. » Tant qu’à faire, c’était plus sympathique de ne pas le casser dans son tripe.
  roller coaster

_________________
For you we're not lethal ? Oh darling you're so wrong.
The world never did help a smart girl. Why would it ? We scare the shit out of the world. If the world goes after you take it as a compliment.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



When the weird people meet ft. Leonel Empty
MessageSujet: Re: When the weird people meet ft. Leonel   When the weird people meet ft. Leonel Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

When the weird people meet ft. Leonel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au-delà du réel :: C4 - CORBEILLE :: CORBEILLE :: RP-